Procrastination

Quit procrastinating

Aaaah la procrastination, mon amie, ma partenaire, ma faiblesse, ma force ?

Il faut du temps, ou une bonne analyse, pour délier les écheveaux des motifs qui nous poussent à procrastiner. Moi, c’est la peur de voir, dans mon travail (artistique ou intellectuel), les limites de mes compétences ou de mon intelligence. Je préfère procrastiner, faire tout au dernier moment, pour éviter de faire bien les choses et d’être jugée à travers elles.

Et puis la procrastination, qui n’a pas eu besoin d’Internet pour voir le jour (je me souviens de ma méthode pour rédiger mes dissert’ de philo, lorsque je passais des heures au CDI ou à la bibliothèque municipale pour lire sur les sujets de ma dissert, me laissant porter par la sérendipité pour finir par rédiger le dimanche soir pour rendre la copie le lundi matin…), est mon dada depuis quelques années, parce qu’elle permet aussi des créations intéressantes, drôles, tellement vraies surtout. Voici donc une petite sélection thématique sur la procrastination.

La première vidéo, de l’artiste Johnny Kelly est une belle illustration de la façon dont la procrastination peut-être l’élément fondateur de la création :

La seconde est l’œuvre d’une troupe de talentueux artistes américains qui font du Broadway sur Youtube (c’est un piège, l’air va vous rester dans la tête un moment !) : « Procrastination, the muscial »

Si vous êtes fan de Doctor Who, de GTA, que vous voulez vous moquer de votre addiction à Facebook, de nombreuses vidéos vous attendent sur l’excellent chaîne Youtube de AVbyte.

Enfin, voici ma procrastination assumée, au crayon à papier sur des feuilles de brouillon…

Cette présentation, je l’ai faite pour la soirée END (trois lettres en rouge, typo sans empattement sur un fond blanc, ça vous rappelle peut-être quelque chose…) de Jean-Baptiste. Je l’ai bien sûr faite le matin pour le soir, donc, j’ai pris des brouillons chez mon père, fait quelques dessins à la va-vite, photographié mes feuilles que j’ai ensuite enregistrées dans un Powerpoint. J’ai ensuite révisé mes fiches dans le bus qui nous conduisait à la soirée et pouf pastèque. C’est carrément brut de coffrage, mais au moins vous ne saurez pas ce que ça donne si j’avais pris le temps de bien le faire (ou de le refaire).

Procrastination forever !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s