Procrastination, mon amour

Bon, il y  avait du Marguerite Duras au concours de conservateur des bibliothèques, et moi, je me suis bien amusée, j’ai rebalancé tout ce que j’avais entendu dans l’excellente émission de février de Studio 404 (l’émission de société numérique). Et même si je n’ai pas répondu correctement au sujet et qu’il y avait pas mal d’approximation dans ma copie, je me suis fait plaisir (mot-dièse masochiste).

studio404_cover

J’ai au moins 6 articles en attente sur ce blog, dont plusieurs qui parlent de la procrastination… Coïncidence ? Je ne crois pas.

Alors, tant qu’à ne pas avancer, autant parler podcast. Je vous propose donc mes plus préférés épisodes de podcasts de ces derniers temps (avec pas que des trucs récents, attention). Si vous avez des propositions, je suis toute ouïe !

#1 : mon meilleur 2 heures de perdues : Die Hard – Piège de cristal, quoi. Je l’ai écouté en courant, je me suis étouffée de rire plusieurs fois, pas une bonne idée, en plus, les autres coureurs me regardaient bizarrement… C’est plein de blagues potaches, pas toujours subtiles, mais on ne peut s’empêcher de rire avec les différents animateurs de cette émission sympathiquement foutraque et très aléatoire. Grâce à eux, j’ai découvert Fast & Furious, je ne les remercie pas.

2hdp

#2 L’interview de Pénélope Bagieu dans La poudre. Ce podcast est pour moi une découverte totale, j’avoue ne pas être totalement fan de la voix justement très poudrée de son animatrice, mais c’est une émission intelligente qui laisse la place à ses invitées, la parole est libre, vraie et touchante. Et j’étais ravie d’écouter cet entretien de l’auteur Des culottées (vivement mon anniversaire, d’ailleurs).

la_poudre_cover

#3 : le très marquant épisode 60 Words de Radiolab (en anglais). Sur les 60 mots prononcés par le président Bush, après le 11 septembre et qui plongèrent les États-Unis dans une guerre sans fin. Radiolab est le podcast qui m’a fait découvrir ce média. Malgré parfois les difficultés d’une écoute en anglais, il est très compréhensible. Souvent drôle, parfois émouvant, toujours intéressant et très américain dans son côté storytelling, la qualité du montage, l’intelligence des animateurs, la diversité des sujets le rendent particulièrement accrocheur et attachant. Les sujets sont très variés, surtout tournés vers les sciences et les faits de société.Radiolab_1

Et vous, qu’écoutez-vous ?

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s